Les bons petits coins de Montréal

Après trois mois passés à Montréal, nous nous sommes compilé un petit carnet de bonnes adresses, différentes des guides de voyage. Vous trouverez donc dans les prochains posts nos meilleurs petits coins - si vous vous arrêtez un jour du côté de Montréal, ou simplement pour avoir une idée plus précise de la ville...

Nous commencerons bien sûr par l'essentiel pour vivre heureux : la lecture et le ciné. Puis vous découvrirez nos bons plans pour grignoter de bonnes choses, avant... de découvrir les bières québécoises à ne pas rater et que Max a goûtées pour vous. Nous finirons par les jolies balades à faire à pied ou en vélo ! C'est parti !

Où se balader, et où pédaler ?

Le canal de Lachine : Il s'agit d'une piste cyclable au sud de Montréal qui vous offre l'occasion de découvrir la ville sous ses aspects moins connus... Il vaut mieux la parcourir sur roues (vélo ou rollers), l'ensemble faisant en moyenne une trentaine de km. La balade est pur plaisir : il n'y a aucune difficulté en chemin, et tout l'itinéraire se fait en piste séparée de la route automobile. Il faut donc suivre le Canal Lachine et ses écluses à l'aller, pour aboutir au superbe parc René Levèque - un parc parsemé de sculptures, et situé comme au bout du monde, car entouré d'eau des deux côtés. Le vent souffle fort, attachez bien votre casque ! Au retour, longez la piste cyclable des Berges, qui vous ramèneront vers le marché Atwater, puis au centre ville.

Le Mont Royal : Les matins de beau temps, hop ! on prend nos barres tendres, et on grimpe sur le plateau du Mont Royal. C'est la balade incontournable à faire à Montréal, bien sûr ! Nous préférons y aller en semaine car en fin de semaine il y a toujours un peu monde, des joggeurs, promeneurs, cyclistes, touristes aussi, qui profitent des chemins ombragés. Mais le dimanche, les tam-tam donnent le rythme. Au sommet, la ville est à nos pieds. Profitez au retour pour vous reposer au lac des Castors, très agréable été comme hiver...

Le Jardin botanique : Pour faire le tour du monde, vous pouvez aller au jardin botanique - c'est gratuit jusqu'au 15 mai. Déambuler parmi les multiples jardins ou forêts, se perdre entre le Japon, la Chine, les Alpes (notre jardin préféré)... s'endormir au bord d'un lac amérindien et, si vous êtes une jeune fille en fleurs, rêvasser dans le jardin aux lilas... On a tout fait ! Gardez bien une journée entière pour ne rien rater !

Le parc Lafontaine : un petit parc très animé en plein centre ville, situé autour d'un lac. Les amateurs de pique-nique ou de Jam session ne s'y trompent pas et s'y donnent rendez-vous en nombre. La piste cyclable le parcours de long en large, et c'est bien agréable de quitter la route ! Vous ne serez pas loin de tous les marchands de glace dont nous vous avons parlé un peu plus haut.

Renaissance : une super chaîne de magasins "Fripe Prix", qui vend des vêtements de seconde main pour trois bouchées de begel. Mais l'intérêt n'"est pas que dans les vêtements : jetez un oeil sur la photo un peu plus bas... dorénavant, appelez Max : Jesus. Tous les objets vintage originaux se trouvent là et uniquement là.

Friperie St Laurent : une double friperie (deux magasins côte à côte sous la même enseigne), qui, si les prix sont bien plus élevès qu'aux Fripe-prix, a le mérite de l'originalité. Deux magasins complètement déjantés aux allures de vieil appartement et aux senteurs de bonbon acidulé. Les vêtements foufoufous sont le pretexte au décor fantasque où absolument tout s'achète.

Marché Jean Talonnotre quartier préféré. Entouré par les fameuses maisons aux escaliers extérieurs, le marché, surtout en période estivale, est à la fois animé et décontracté. N'hésitez pas à fouiller dans les corbeilles en bas des étals, les marchands vendent pour 1$ des fruits un peu moins calibrés ou un peu trop mûrs à leur goût. Seul bémol : on n'a jamais pu trouver sur aucun panneau l'origine de nos fruits et légumes, les salades québécoises mises à part.

 Les métros : descendez-vite dans une bouche de métro, vous y retrouverez, avec les photomatons, les souvenirs de votre enfance : rideau bleu plissé, vieux flash dans la tronche, 4 grimaces différentes sur chaque cliché... nous, on adore !

Que boire ?

De la bière !

Le Québec c'est aussi un chouette coin pour boire de la bière (ça on s'en doutait), mais ce que je n'imaginais pas c'est qu'on est pas loin d'être au paradis de la bière ! C'est vraiment pas compliqué d'en trouver une bonne.

 

Y'a d'abord les microbrasseries.

Ici, à Montréal, quasiment chaque arrondissement a son propre bar où les tenanciers, passionnés, brassent sur place.

Celui pas loin de chez nous s'appelle Dieu Du Ciel!. Ils proposent une petite quinzaine de bibines pas dégueu, à un prix très raisonnable (6$ la pinte).

 

 

Brasserie Dieu du Ciel !

29 avenue Laurier Ouest, H2T 2n2, Montréal, Québec.

 


 

Et puis y'a quelques "dépanneurs" qui ont un rayon conséquent. Mon préféré (qui cache bien son jeu cf. photo extérieure du bâtiment) est un peu loin de la maison mais ça vaut vraiment le déplacement. 

Dépanneur Boni-soir, ouvert 7j/7 avec la plupart du temps un employé dédié au "conseil à la clientèle". Je ne sais pas combien ils ont de références mais c'est impressionnant. Toutes ces bières ne proviennent que de petites brasseries québécoises, impossible de tout goûter en quelques semaines.

 

 

Dépanneur Boni-soir

2500, rue Rachel Est, Montréal, QC H2H 1S1

Moi j'ai essayé ça :

La grande gagnante :

Où manger sur le pouce, et où goûter avec ses dix doigts ?

Patati patata
Un endroit minuscule et vraiment rigolo, où l'on s'attable au bar américain devant les serveurs qui s'activent à faire chauffer notre poutine. Allez donc regarder une vidéo qu'on y a tourné il n'y a pas longtemps.
Patati Patata Friterie de luxe
4177 boulevard Saint-Laurent, Montreal, QC H2W 1Y7.
Métro Mont Royal.
Tél : (514) 844-0216
La Paryse et Le Pick up
On vous a déjà parlé de la Paryse, cette institution montréalaise du vrai hamburger (loin des grosses chaînes), et du Pick up, un dépanneur qui donne envie de partir les cheveux au vent comme dans les road movie...
 

Restaurant Stash Café.
Ce n'est pas un café, mais bien un restaurant, et à ce qu'on dit, le meilleur restaurant polonais de la ville... Nous en avons été plus qu'enchantés : décoration soignée dans une vieille maison de pierre aux poutres apparentes, pianiste qui couvre le brouhaha, abajours de style, et surtout... mets délicieux. On se croirait vraiment au pays. Demandez une zurek en entrée, un panel de pierogis frits, et pour dessert un gâteau mousseux aux noix... Le tout situé dans le vieux Montréal, dans l'une des rues les plus populaires. Prix raisonnables pour un restaurant du vieux port.
Stash Café
200, rue Saint-Paul Ouest - Vieux Montréal
Métro Place-d'Armes
Tél : (514) 845-6611

La banquise
Quand les Français arrivent au Québéc, ils veulent manger de la poutine ! La banquise est l'endroit où l'on peut en manger à peu près à toute heure du jour où de la nuit. Une carte à mille variantes pour au final un ventre bien rempli.
994 Rue Rachel Est, Montreal, QC H2J 2J3.
Métro Mont Royal.

Pâtisserie Efes
L'endroit n'est pas très joli, mais on peut take out de succulents chaussons turcs aux épinards, au fromage, ou notre préféré : au poulet.
Efes Pâtisserie
689 St-Roch Montreal , Quebec H3N 1L2
Métro Parc.

Chez Schwartz

De la viande fumée excellente... attention, les sandwichs sont tout petits (à ne pas partager avec votre belâtre), mais ils ne radinent pas sur la quantité de viande !

Schwartz's

3895 boulevard St Laurent

Métro St Laurent.

Mamie clafoutis
Une super boulangerie où l'on se sent un peu comme à la maison. D'ailleurs on peut s'installer à l'étage sur les canapés, près d'une étagère de livre ou du piano. Le choix a été rude, mais il nous fallait tester le clafoutis aux bleuets, qui est un délice à lui tout seul. Le brownie fondant aux chamallows vaut aussi le détour...
1291 avenue Van Horne, Montreal, QC H2V 1K5

Métro Outremont.
Tél : (514) 750-7245

Juliette et chocolat
Un des endroits favoris de Mallo, parce qu'on y retrouve le chocolat brassé polonais... Tout y est absolument délicieux, si vous aimez fort le chocolat ! Il existe maintenant trois succursales, tellement la sauce prend. Le plus connu est sur St Denis, mais - petit bémol, l'endroit est souvent bondé, les tables proches et les serveurs parfois peu sympathiques. Mais qu'est-ce, à côté d'un délice fondant chocolaté ? Pour plus de tranquillité allez sur St Laurier. Allez voir leur site aux photos plus qu'alléchantes.
1615 Rue Saint-Denis, Montreal, QC H2X 3K3(514) 287-3555
Métro Berri-Uqam.
5120 avenue De Courtrai, Montreal, QC H3W 1A7(514) 759-8816
377 avenue Laurier Ouest, Montreal, QC H2V 2K3
Boulangerie pain chaud de Mr Pinchot
Plus qu'une boulangerie artisanale, c'est la France toute entière qui tient dans cette petite boutique mignonne comme tout. L'un des rares endroits où les croissants ne sont pas des avatars de pains au lait, et où les pains au chocolat croustillent bien sous la dent (beurrée). Vous y trouverez certes du bon pain chaud, mais aussi du fromage et des plats de type quiche ou pizza. Si vous êtes nostalgique et en mal du pays, courrez-y ! C'est de qualité, (donc) les prix sont un peu élevés.
Boulangerie Pâtisserie Mr Pinchot
4354 rue de Brébeuf, Montreal, QC H2J 3K9
Métro Mont Royal.
Tél : (514) 522-7192
Les crèmeries

Dans ces quatre crèmeries, vous trouverez des crèmes glacées maison vraiment bonnes, aux produits naturels. Les parfums noisette et amaretto sont parfaits au Péché glacé. Et il paraît qu'au fond des cornets, vous trouverez du chocolat au caramel... ne croquez pas trop vite !
Chez Léo le glacier (fermé les soirs de match de hockey), les parfums sont audacieux et tout aussi délicieux. A déguster jusqu'à 23h le dimanche. On peut croire que les prix sont plus élevés qu'au Péché, mais ici les taxes sont comprises, et les boules de glace énormes !
L'Havre-aux-glaces est placé au coeur du marché Jean Talon : on ne retrouve pas toujours les mêmes saveurs puisque tout dépend des arrivages du marché ! Essayez le sorbet à la citrouille ou la crème glacée à la cardamome en automne ! On peut mettre jusqu'à trois parfums dans un minibol, tenez-vous le pour dit. Ouvert en été seulement de 9h a 22h, en hiver aux horaires du marché.
O tralala, au look sucre d'orge, vient tout juste d'ouvrir. C'est le paradis des enfants, et des jeunes mamans  qui s'y retrouvent dans une atmosphère très colorée. La crèmerie est au bord de la piste cyclable, idéal quand on remonte à la maison ! Essayez la glace Brou-ah! ah!, aux éclats de brownie et caramel fondant. Coup de coeur pour la menthe-chocolat, qui, pour une fois, n'est pas verte...
Le Péché glacé
2001 avenue Du Mont-Royal Est, Montreal, QC H2H 1J7
Station Mont Royal.
Tél : (514) 525-5768
Léo le glacier
1179 Avenue Bernard Ouest, Montreal, QC H2V 1V7
(514) 658-9646
L'Havre-aux-Glaces
7070 Henri Julien, QC. 514-278-8696
Métro Jean Talon
O tralala
Coin Brébeuf et Guilford

 

 

Pour déguster de la vraie barbe de dragon, rendez-vous au coeur du quartier chinois, à l'angle de la place Sun Yat Sen. Savez-vous de quoi s'agit-il ? Ecrivez-nous si vous pensez avoir la réponse. Indice : à laisser fondre dans la bouche, sans croquer mes fils.

Où lire, et où regarder de bons films ?

Le cinéma du Quartier latin

Si vous êtes en visite à Montréal et que pas, de bol, il pleut à verse, mais, coup de chance, c'est un mardi, courez vite au cinéma du Quartier latin, juste en face de la Grande Bibliothèque. Le cinéma au Canada, c'est cher ! ... mais pas les mardis : tous les films à 5$, et films 3D à 7$. A l'intérieur, ça sent la moquette bariolée et le mais éclaté (= pop corn au beurre), mais fît de tout ça ! Profitez de l'aubaine. Prenez garde le soir, tous les jeunes s'y retrouvent, venez bien en avance pour acheter vos billets et éviter les queues interminables.

Cinéplex Quartier latin

350 rue Émery, Montréal. 

Métro Berri-Uqam.
Tél. (514) 849-4422 

La Cinémathèque

Toujours dans le même quartier, un endroit très sympa pour regarder des films pour pas cher (7$). Il ne s'agit pas de films programmés en salle : ils ont ici leurs propres projections - mais pourquoi ne pas assister à une rétrospective polar, revoir un Kubrick ou rattraper un Hitchcock jamais vu en entier ? Vous avez accès au dépliant complet sur leur site. Nous, nous sommes allés gratuitement à une séance de courts-métrages internationaux. L'intérieur du bâtiment est comme un petit musée de la télévision, c'est très agréable.

Cinémathèque québécoise

335 boulevard De Maisonneuve Est, Montreal, QC H2X 1K1

Métro Berri-Uqam
Tél. (514) 842-9763

 

 

La Grande Bibliothèque

Ouverte depuis 5 ans seulement, la Grande Bibliothèque est un modèle du genre, pour nous Européens. Si vous êtes de passage à Montréal, vous y trouverez tous les guides sur la région que vous aurez envie de feuilleter, et ce en toute tranquillité (elle est ouverte de 10 à 22h en semaine... rien à voir avec la médiathèque de Jaude...). Toute de verre revêtue, avec des ascenseurs presqu'aussi rapides qu'à la CN Tower (bon ok, pas vraiment mais ça fait des guilis au ventre), leur fonds de livres est impressionnant. En montrant votre passeport, vous aurez gratuitement accès à 2h d'internet par jour, parmi la centaine de postes disponibles. Et oui, la construction de ce bâtiment a été pensée pour un usage moderne de la bibliothèque, les étages sont lumineux, les expos sont vivantes, les fauteuils moelleux, et les dvd... récents ! Et l'on ne s'y trompe pas : près de 10 000 personnes en franchissent les portes chaque jour, malgré les gardes à l'entrée qui se prennent pour James Bond. Attention, il ne s'agit pas d'une bibliothèque à la française, vous n'y retrouverez pas le silence religieux et poussiéreux à chaque coin de rayon.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

475, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal (Québec) H2L 5C4. 

Métro Berri-Uqam


 

La librairie Monet

Bien que vraiment mal située (excentrée et dans un centre commercial), la librairie Monet vaut le détour. Indépendante, elle appartient même au réseau des "librairies sorcières", les librairies jeunesse. Très grande mais accueillante, elle offre un choix incroyablement complet d'albums, notamment bd et jeunesse. On y trouve de tout et plus encore. Ne ratez pas leur sélection mensuelle de bd : "La crème de la crème". Le centre de la librairie est un cercle de fauteuils où il fait bon se poser. On peut aussi faire un petit tour dans leur galerie, une salle juxtaposée où sont régulièrement exposées photos ou illustrations. Les vendeurs sont super calés et très sympathique. Bref, une librairie au sens complet du terme, la librairie francophone nord-américaine où aller !

Librairie Monet

2752 Rue De Salaberry, Galeries Normandie, Montreal, QC H3M 1L3.

Accès en bus 69 Ouest, 164 Ouest ou 121 Est.

Tél : (514) 337-4083



 

La librairie Zone libre est au contraire toute petite et en plein centre-ville. Très engagée (voir leur site internet), la librairie tient tête au monstre Archambault, un équivalent de notre Fnac, de l'autre côté de la rue. Le choix des livres est à la fois pointu et judicieux.

Librairie Zone libre

262 Rue Sainte Catherine Est, Montréal, QC H2X 1L4. 

Métro St Laurent.
Tel : (514) 844-0756

Drawn and Quaterly
Une maison d'édition qui fait donc aussi librairie. Tout y est complètement génial ici, les versions anglophones étant bien plus jolies et moins chères que les francophones. On y trouve principalement des bandes dessinées en langue anglaise, mais aussi des albums en francais chez La Pastèque. La rue où se trouve la librairie est super sympathique, avec plein de petits commerces et de grands arbres ombrageux.
211 Bernard Ouest Montreal, Quebec, Canada, H2T 2K5
Métro Rosemont.
Tél : 514.279.2224

 

Librairie Débédé 

Les livres d'occasion sont en mauvaise passe. La plupart des bouquinistes de Montréal sont en train de fermer leurs portes, y compris de vraies institutions, ouvertes depuis près de trente ans. Débédé de son côté semble tenir bon, avec ses montagnes de livres jusqu'au plafond et ses prix réduits sur livres neufs (pas de prix unique ici !). Il faut savoir que les bd, et les livres en général, sont bien plus chers ici qu'en France, alors on profite joyeusement des -20% que nous offre Débédé (que la librairie Monet ne propose pas par exemple). Malgré le nom, on n'y trouve pas que des bd. Le proprio, Yvan Plamondon, est super sympa et aime bien taper la causette, en plus de vous racheter tous vos Dragon Ball.

Librairie Débédé

3882, rue Saint-Denis, Montréal, Québec, H2W 2M2. 

Métro Sherbrooke.

Tél. : (514) 499-8477

 

L'allée des bouquinistes : collés à la Grande bibliothèque, des bouquinistes à larges baies vitrées, ouverts tout le week-end dès le vendredi après-midi jusqu'à 22h. De quoi flâner avec désinvolture dans une ambiance différente de celle de la journée, et trouver la perle rare...

Avenue de Savoie

Métro Berri-Uqam.

Commentaires: 8 (Discussion fermée)
  • #1

    Agathe (vendredi, 21 mai 2010 18:07)

    On sent les professionnels de la librairie!
    Gros bisous les copains, pour qui ça a l'air d'aller mieux que pour nos Chinois!

  • #2

    Melie (samedi, 22 mai 2010 06:11)

    Je trouve ca super !
    Vous ne seriez pas deja venu a Hong-Kong ? Parce qu'on cherche justement des petits cines et compagnie, vu qu'on y reste plus longtemps que prevu...
    La bise

  • #3

    Marithé (mardi, 25 mai 2010 12:39)

    Quel dommage que nous n'ayons pas eu cette mine d'adresses l'an passé! Pour la barbe de dragon je dirai que cela ressemble peut être à la barbe à papa ? mais nous dans le quartier chinois, nous avons flashé pour une boutique de lampes chinoises et on a zappé la barbe...

  • #4

    Christelle (mardi, 25 mai 2010 22:04)

    Il faut pas trop nous tenter, tu sais Maxime comment Djamel peut réserver très vite un vol pour Montréal... Ce ne serait pas l'envie qui manquerait mais bon avec tous ces lièvres après lesquels nous courons ! ! !
    Je suis tellement contente que vous découvriez ce pays de cette façon, je suis sure que cette expérience vous aura marquée pour toute la vie...BIZZZZZZZZZZZZZZ

  • #5

    Romain et Gaëlle (jeudi, 27 mai 2010 10:58)

    Salut,

    Je suis un collègue de la maman de Mallorie, Nous avons vécu, Gaëlle et moi, à Montréal en 2008 et je parcours votre super blog avec beaucoup de plaisir et de nostalgie !

    Je ne sais pas si il existe toujours, mais on vous conseille d'aller faire un tour chez le marchand de glaces Meu-Meu situé à l'angle de la rue Saint Denis et de l'Avenue du Mont Royal, un vrai bonheur !

    Bonne continuation pour votre périple ! En espérant vous rencontrer à votre retour pour échanger sur nos expériences canadiennes.

  • #6

    ducanadapleinlesbottes (dimanche, 30 mai 2010 00:59)

    Pour Hong Kong, à vous de faire les petits futés ! Ou venez nous voir, ici on te fait simplement jurer sur ta tête que tu n'es pas un terroriste nazi ancien communiste.
    Pour la barbe de dragon, le mélange de filaments de sucre créé en effet une fine barbe... ce sont des petits bonbons dont nous vous donnerons bientôt la recette. Une petite boule blanche vraiment délicieuse !
    Romain et Gaëlle, on connaît par contre La vache qui pète (rue Rachel)... C'est sympa de suivre notre blog !
    Bisous à vous tous, et merci de vos commentaires si gentils !!

  • #7

    Emily (lundi, 31 mai 2010 15:45)

    Hey hey hey,
    Max, tu conseilles quelle bière du dépanneur palais de la bière ? Dans le genre sympa et pas le gout cacao ou torréfié.

    Sinon vous êtes bien arrivés à la ferme ? C'est trop bien ? Je vais être vachement à Québec début juillet, ptete faudrait que je vienne vous visiter à la ferme ? Je sais pas comment par contre ... mais ptete ...

  • #8

    ducanadapleinlesbottes (mercredi, 02 juin 2010 00:17)

    Regarde du côté des bières de la microbrasserie du Lac-Saint Jean, ptét la Belle Gigue te plairait.

Mercredi 12 mai 2010

Nous sommes allés à Radio-Canada - qui comme son nom ne l'indique pas est la télé canadienne - pour faire le public dans une émission en live : "Tous pour un". On a bien battu des mains avant et après les multiples pauses pub de l'émission. Le thème du jour était les romans policiers. Il y avait un seul et unique candidat / concurrent, qui répondait à des questions super balèzes pour gagner quelques milliers de $CAD. Rien à voir avec Qui veut gagner des millions, il faut vraiment être très calé sur le sujet (trouver l'erreur sur la couverture d'un polar, savoir combien de dents restaient à Mme Christie la veille de sa mort, qui a été assassiné avec le chandelier dans la salle à manger, etc). Le présentateur était très gentil et on n'a pas vu le temps passer.
Pour l'anecdote, Max a retrouvé le candidat (qui s'en était très bien sorti le soir de l'émission), à la caisse de la librairie "Au marché du livre", au coin de la grande bibliothèque.

Commentaires: 3 (Discussion fermée)
  • #1

    Christelle (vendredi, 14 mai 2010 23:28)

    Je vois que vous trouvez toujours quelque chose de sympa à faire dans ce pays lointain... Pour ma part, je suis vos aventures régulièrement et j'en informe ceux qui n'ont pas accès à internet...
    Chez nous, le week-end de l'ascension est pluvieux et froid (en revenant ce soir de Saint-Étienne il faisait 2°au col du Pertuis! ! !). Je vous embrasse. Christelle

  • #2

    Meli-Melo (dimanche, 16 mai 2010 13:55)

    Euh, c'etait pas le jeu des 1000 euros votre truc ?
    Chers amis... Bonjour !
    En tous cas, ca devait etre classe !
    Bises

  • #3

    Agathe (mardi, 18 mai 2010 20:31)

    Maka, comment t'as fait pour résister et ne pas jouer???
    Bisous, c'est chouette ce qui vous arrive, le sucre d'érable, et puis les amis, la montagne...

Vendredi 7 mai 2010

Ces dernières semaines, on s'est fait plein d'amis ! Un truc incroyable ! D'abord grâce à Max, on est devenus les Amis de la Bibliothèque. Du 1er au 9 mai à lieu une grande braderie de livres, "un solde" de livres venus tout droit des "élagages" des bibliothèques de la ville de Montréal. En gros des milliers de livres plus ou moins neufs dont les bibliothèques ne veulent plus, sont arrivés par cartons entiers (plus de 3 000...) : il a fallu décharger, porter, déplacer, regrouper (ça c'était le boulot de Max), puis ouvrir et trier (nos amis de la bibliothèque, de plus de 60 ans). Bref, la semaine avant la braderie, nous n'avons pas chômé... et mangé à l'oeil. Dure dure la vie de bénévole ! Cette semaine a lieu la vente, et à 1$ le livre, ça en fait du monde intéressé ! Il y a vraiment de bonnes occasions à réaliser. L'argent récolté servira à mettre en place des animations dans les bibliothèques. Nous y retournerons lundi prochain pour noter les livres qu'il reste et les redistribuer à des associations. Enfin, les derniers livres orphelins seront envoyés en Afrique.

Puis Mallo a décidé de devenir une Amie de la Montagne. Dimanche dernier, nous avons donc retrouvés les 475 autres Amis de la Montagne qui s'étaient levés pour grimper entre 8 et 9h30 le Mont Royal. But de la mission : la Corvée. Plusieurs équipes sont organisées pour s'occuper de la montagne symbole de la ville : certains ramassaient les ordures, d'autres suivaient l'évolution des plantations ou coupaient les mauvaises herbes. Pour notre part, nous étions dans le groupe des plantations. Notre super équipe (nous et une jeune Montréalaise qui s'appelle Gabrielle) en a planté 7 au total, dont des Chênes rouges, des Érables à sucre, des Tilleuls et des Aubépines. Tout ça dans une ambiance bon enfant, au soleil, avec nos collations bio et équitables. Par contre pour l'ambiance "seuls en harmonie avec la nature", ce n'était pas trop ça - nous étions tous agglutinés dans le même secteur, et bon, c'est un peu moins marrant, mais au moins on peut partager nos vers de terre au goûter avec ceux qui ont encore faim.

Nous sommes rentrés à la maison avec notre bébé, un petit bouleau jaune (Betula Alleghaniensis) de deux ans au doux nom de Muffin. Nous l'avons planté dans un pot et reviendrons peut-être le voir dans dix-vingt ans, quand il aura atteint sa puberté, soit la modeste taille de vingt mètres.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Samedi 1er mai 2010

Ça y est, nous avons été dans une vraie cabane à sucre. Mais qu'est-ce que c'est, au juste ? C'est une érablière, l'endroit où on fabrique le sirop d'érable. Sa fonction première était d'abriter le matériel de transformation.

 

Aujourd'hui la cabane à sucre est devenue aussi (et surtout) un restaurant où l'on peut venir en nombre y manger des plats traditionnels, à base de sucre d'érable bien sûr ! Les Québécois en raffolent, mais il faut bien choisir sa cabane. La plupart aujourd'hui sont des salles immenses accueillant plus de 500 personnes, et où il faut débourser bien trop pour la qualité des produits. D'autres encore sont très reconnues et il faut réserver sa place 6 mois voire un an (!) à l'avance, comme c'est le cas "Au Pied de cochon". Dominique, un ami québécois de Mariella, nous en trouvé une toute traditionnelle et chaleureuse. Il faut savoir que les cabanes ne sont ouvertes que le temps des sucres bien sûr, soit entre un et deux mois, aux dates variables selon les années. A la ville de Québec, la saison est déjà terminée, mais ici à Montréal, la cabane Handfield fermait ses portes dimanche au soir. C'était l'occasion ou plus jamais - nous nous y sommes donc rendus dimanche midi pour y "dîner " (entendez, "déjeuner") avec une dizaine d'autres copains du coin. Au menu, dans les plats posés sur nos nappes à carreaux (attention la liste est longue) : tartines de cretons, soupe aux pois, jambon caramélisé à l'érable, oreilles de crisse (ces oreiles-là, c'est le gras du lard... frit !! Incroyable !), omelette et pommes de terre, fèves au lard... what else? ah oui, les desserts... tarte au sucre, pouding au pain, et divers pancakes. Avons-nous précisé que TOUT cela est à volonté ?
Essayez ces recettes, toutes des classiques de la cuisine québécoise, si vous aimez vous sucrer le bec !


Après tout ça, nous sommes sortis déguster une ou deux "tire-sur-la-neige", du sirop chauffé et versé sur de la neige (ou glace, en l'occurrence). On enroule un bâton dedans lorsque c'est refroidi et, hum ! c'est un délice ! Après une balade digestive obligatoire parmi les érabliers encore tout entuyautés, une courte sieste bien méritée au bord de la rivière, Dominique nous a ramené dans son char jusqu'à Montréal.

 

 

Le sirop dérable ? ... on adore ! Mais comment ça se fabrique ?

Au début du printemps, on entaille l'arbre en perçant un joli trou dans l'écorce de l'érable, à une hauteur de sol d'environ 1 mètre. On y place ensuite des seaux permettant de recueillir l'eau d'érable qui vient de s'écouler, ou, de façon plus moderne, des tuyaux qui relient les érables entre eux et amènent la sève directement à la cabane. Le phénomène de la coulée est étroitement lié à la température de l'air. Des conditions de gel la nuit, suivies de températures plus élevées pendant le jour sont indispensables ! La sève est attirée vers le sommet des arbres lorsque les branches les plus exposées au froid gèlent, et au moment où la température passe au-dessus du point de congélation, environ 5°C, la sève redevient liquide et descend par gravité vers le bas de l'arbre.

Alors commence la récolte de l'eau d'érable (à ne pas confondre avec la sève...). Lors du dégel, au printemps, l'érable transforme l'amidon en sucre. Le sucre se mélange avec l'eau absorbée par les racines de l'érable et sucre légèrement sa sève. C'est ce qu'on appelle l'eau d'érable qui sera transformée en sirop d'érable. A savoir que cela ne cause aucun dommage aux arbres car ce ne sont en moyenne que 5% de ses réserves en sucre qui sont prélevés...

C'est correc' !

Puis on fait bouillir la sève. Plus elle bout, plus le sirop sera foncé et sucré ; à température encore plus élevée, on obtient du beurre d'érable, et enfin à très haute température du sucre d'érable. Pour vous donner une idée, il faut environ 45 litres d'eau d'érable pour produire 1 seul litre de sirop d'érable !

Commentaires: 3 (Discussion fermée)
  • #1

    Agathe (lundi, 03 mai 2010 23:02)

    Cool d'apprendre tout ça! Je croyais qu'on pressait les feuilles et je me demandais pourquoi le sirop n'était pas vert. En tout cas, c'est un chouette pays pour les gourmands!
    Gros bisous

  • #2

    marie (vendredi, 07 mai 2010 13:25)

    Comment... le delicieux sirop des pancakes du brunch du dimanche,n'est pas directement en bouteille au supermarché ;-) Sympa le cours d'histoire. Dommage que je n'ai pas visiter de cabane à sucre qd j'y etais.
    Ici, rien de neuf. Il nous gave avec la world cup, on dirait que la terre s arrete de tourner pr ca.ils ont augmenté les billets d avion inter et nationaux, cest un peu chiant, cest le seul moment ou je peux bouger un peu. A voir... bonne continuation, bisous bisous ;-)

  • #3

    ducanadapleinlesbottes (vendredi, 07 mai 2010 15:56)

    Agathe, on n'en peut plus de manger ici !! Faut que tu viennes nous voir, Max a les cheveux jusqu'au milieu du dos... :) Marie il y a une photo de nos brunchs à Toronto dans la recette des pancakes. Et vive la world cup !!

Jeudi 29 avril 2010

La photo du lendemain :

Commentaires: 3 (Discussion fermée)
  • #1

    Christelle (vendredi, 30 avril 2010 16:16)

    Là, c'est beaucoup mieux ! Je jette un oeil à votre blog du boulot et ça donne du courage... Eh oui, il y en a qui bossent! Bisous.

  • #2

    Amelie (lundi, 03 mai 2010 18:05)

    Excellent la difference ! Et ce sont vos velos qu'on voit ?

  • #3

    ducanadapleinlesbottes (lundi, 03 mai 2010 22:22)

    oui oui, ce sont bien nos vélos ! :)

Mardi 27 avril 2010

La photo du jour :

 

Mince, hier c'était le printemps, 18°C, jupette et siestes sur le gazon, et aujourd'hui c'est l'antarctique (0°C) ! Les Mr Freeze, on les veut bien, mais à l'ombre d'un parasol maintenant !

Commentaires: 4 (Discussion fermée)
  • #1

    Delf, David et la Patate (mercredi, 28 avril 2010 17:40)

    ho bah mince alors !
    en même temps c'est l'occasion de sortir les petites bottes ...
    bisous

  • #2

    Christelle (mercredi, 28 avril 2010 22:29)

    J'y crois pas! Nous, ici il a fait 26° et un magnifique soleil. Du coup, panini en terrasse avec les copines et coupe de cheveux printanière. Pour une fois qu'on peut vous rendre jaloux, j'en profite! Max, merci pour la carte et gros bisous à vous deux.

  • #3

    ducanadapleinlesbottes (mercredi, 28 avril 2010 23:26)

    Ce qui est encore plus dingue c'est que demain il va faire 17°C et samedi autour de 22°C !
    Ils sont fous ces Canadiens !

  • #4

    Agathe (jeudi, 29 avril 2010 19:42)

    Dingue! J'espère que c'est pas ce qui nous attend! Ouai Max, merci pour la carte! Gros bisous à tous les deux

Mardi 20 avril 2010

Du 7 au 11 mars a eu lieu à Québec le Festival de la bd francophone. Ca tombait bien, on avait un trou dans notre agenda ! Alors direction la ville de Québec, en covoiturage dans le pick up de Marc-André ! Le Festival faisait en réalité partie du Salon du Livre. Bon, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y avait pas foule au portillon. Image qui vaut tous les mots :

Hé oui, au Canada, tout est ambiance... détendue ! Les séances dédicace se sont ainsi passées dans le plus grand calme, voire pire - Delisle et Trondheim s'ennuyaient comme des rats. On est loin du star système d'Angoulême... d'ailleurs le droit d'entrée est de 3$. Du coup on a pris le temps de discuter avec Matthieu Bonhomme, Lisa Mandel ou Alexis Dormal, et nous sommes repartis tout contents avec nos albums d'occas' dédicacés. Enfin, ça c'était le premier jour.
Nous y sommes retournés le vendredi, et avons retrouvés les dix mêmes types qui faisaient déjà la queue pour des dédicaces la veille. Nous avons alors révélé au grand jour un lourd trafic de tickets, en notant que c'était toujours les 5 même types qui avaient les 5 premiers tickets, et enchaînaient donc toutes les dédicaces en doublant tout le monde (dont nous autres), repassant même plusieurs fois devant le même auteur ! ...  ... Quel scandale !! Nous avons donc tenter de démanteler ce réseau à coup de gueule et de virulentes protestations. Maxime témoigne pour nous : "C'est surtout l'autre conn*** avec son père, il faisait le coup de on se connaît pas ! ... rhhaa ça y est, jsuis encore énervé !!". Pour plus de détails sur cette sombre affaire, appelez le +1514 270 9001 ou attendez quatre mois le retour en France.


Bref, nous avons quitté le Salon nos livres sous le bras, pour aller visiter la vieille ville, qui est fort jolie, mais très ventée en cette saison. Nous avons mangé des queues de castor - des vraies ! avec du nutella - et nous sommes baladé le long de la "Promenade des Gouverneurs"... Québec est vraiment toute mignonnette (et on ne dit pas ça parce que c'est la plus européenne des villes nord-américaines), avec plein de petites ruelles, un beau château, des micro-brasseries, une vue splendide sur le St Laurent, et pas vraiment de gratte-ciel.


Le soir, nous dormions en couchsurfing, en centre-ville, dans l'appartement très bohème et sous les toits de Roxanne, une jeune artiste-peintre-photographe-directrice-de-pièce-de-théâtre-rouleuse-de-shushis. Vendredi soir, elle a invité la troupe de théâtre de sa dernière mise en scène, et on a passé une soirée bien rigolote avec ces étudiants / acteurs québécois complètement foufous. Retour en covoiturage dimanche après un faux départ samedi soir, dans la petite Kia de Mélanie !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Mercredi 14 avril 2010

S'il y a une chose sur laquelle les Canadiens ne sont pas gâtés, c'est bien les vacances : deux semaines par an en général, quelques jours de plus en additionnant heures supp et jours maladie. Heureusement, ils ont des jours fériés (pas trop non plus, n'est pas Français qui veut). Bref, le week-end de Pâques, c'est sacré, dans tous les sens du terme. Mariella, notre coloc, nous propose de nous joindre à une équipée de cyclistes en herbe pour se rendre dans le chalet d'une amie québécoise. ... une cabane au Canada !! Super !! Ni une ni deux, on dit ciao à Alain des chocolats, on prend l'oseille et on se tire à St Joseph.

 Température prévue pour le week-end : 25°C en moyenne ; ciel dégagé ; soleil tapant (très) fort sur le nez et le front des inconscientes roulant sans casque (problème résolu depuis lors). Nombre de participants : 13 (+ 2 en voiture). Moyenne km/h : 72, mais on a dû s'arrêter une ou deux fois pour reprendre notre souffle.
Notre longue colonne de treize copains à vélo a donc décollé à 11h du matin le vendredi de Pâques. Nous avons d'abord suivi la "Route verte", une piste cyclable très agréable qui sillonne la région, relie les différentes villes de Québec, et longe entre autres le fleuve St Laurent. Nous avons pique-niqué le midi au bord d'un lac dans un grand parc avec plein d'oiseaux, avant de reprendre la route - et un ferry !, pour arriver en fin d'après-midi au village de St Joseph-du-lac, à une cinquantaine de bornes de Montréal, dans une très jolie maison bleu ciel toute en bois. Aucun pépin à signaler pendant le voyage, si ce n'est la perte de 3 ou 4 copains en fin de course, mais rien de grave, ça rentrait dans le quota des disparitions et laissait plus à manger au souper pour ceux qui avaient survécu.
Le soir, Greg (qui avait finalement réussi à nous retrouver en pédalant très très fort, ouf !), a organisé une sortie au supermarché pour ravitailler le régiment entier, et a monté un feu de camp dans le jardin. Maxime, de son côté, pour ne pas se sentir inutile et sentant que l'on avait besoin de gros bras, a mis en place un méga concours de brochettes (vous pouvez voir la photo des deux gagnantes). Bref, une bonne soirée au coin du feu pour récupérer de la journée... :)

 

Le lendemain matin, était prévu un brunch de "cabane à sucre" : les deux soeurs québécoises qui nous hébergeaient ont cuisiné plusieurs plats typiques, comme des fèves à l'érable, des grosses omelettes, des tartines de cretons (une sorte de rillette), et Mariella nous a fait des crèpes à la bière québécoise ! Hum ! Retrouvez ces recettes dans la rubrique Botte de foin et régalez-vous aussi...

 

C'est donc le ventre bien rempli que nous avons renfourché nos vélos, direction... la plage !! Cette fois-ci, ce fût à notre tour de nous perdre en cours de route (mallo étant tombée en panne de carburant en milieu de montée), mais, dieu merci, Max avait emporté sa boussole (et savait lire les panneaux indicateurs). Nous avons donc passé un après-midi plage très estival, avec frisbee, hamac, quelques têtes dans l'eau glacée pour les plus téméraires (nos colocs Colin et Jérémy), et chouettes discussions sur serviettes de plage. Le soir, rebelote pour la grande joie de mallo : feu de camp à côté du chalet, chamallows grillés et parties de loup garou déjantées. La nuit chacun dormait où il pouvait sans trop se geler...

 

Retour le dimanche, en train, en voiture ou à vélo. Pour notre part, nous sommes revenus tranquillement à vélo bien sûr, avec Mariella et l'équipe des Pieds niquelés (Colin, Jérémy qui s'est pris un arbre et Nicolas). Nous avons suivi "uniquement" la Route verte cette fois, avec quelques petits détours non voulus, mais grâce, une fois de plus, à la super boussole de Max, à la direction du vent, et au vol des hirondelles, nous sommes arrivés à bon port...

Cliquez une seule fois sur les photos pour les agrandir !

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Delf, Dadou et la atate (vendredi, 16 avril 2010 10:41)

    C'est une maison bleue adossée à la col.... non c'est bon j'arrête ce serai dommage que vous ayez de la pluie ^^
    Je me moque mais je veux la même petite maison !!
    Sinon,ça avait l'air bien sympa votre petit week end de Pacques
    Et miam miam les crèpes au flageolets....
    bisous des Voreysiens

  • #2

    Delf, Dadou et la Patate (vendredi, 16 avril 2010 10:42)

    Patate ....

  • #3

    marie (vendredi, 16 avril 2010 19:21)

    Trop cool de pouvoir faire du vélo, vive le canada :-) A joburg pas la peine d'y penser à moins que tu partes dans la cambrousse avec un super vtt, ce que je nai pas sous la main lol dommage. Sinon je t'ai dit que javais une nvelle coloc et avec un chat (très important le chat ) mais je ne tai pas dis son nom ... c'est Hobbes, ca te dit qq chose ? lol profitez bien et continuez votre blog, très sympa !!! bisous

  • #4

    marie (vendredi, 16 avril 2010 19:26)

    Au fait, les bottes rouges ... la classe !! Je me disais bien qu'elles ne m'étaient pas étrangères lol

  • #5

    Popine (dimanche, 18 avril 2010 16:11)

    Merci pour les nouvelles !
    J'ai presque envie de faire comme vous et de vous rejoindre mais mon vélo n'est pas amphibie... :)

  • #6

    Christelle (dimanche, 18 avril 2010 21:25)

    Ah, j'attendais des nouvelles avec impatience et je suis heureuse qu'elles soient si bonnes et qu'en plus vous vous soyez musclés! Une petite maison, le soleil, la plage, des copains, je sens que vous voulez nous rendre jaloux... Eh, bien, sachez que vous y arrivez! Nous, on a fait une virée à Paris, c'était bien, mais beaucoup moins bucolique... Bizzzzzzzzzzzzzz

  • #7

    ducanadapleinlesbottes (mercredi, 21 avril 2010 16:35)

    Popine, prends ton pédalo ! Marie passe le bonjour à Hobbes... merci à vous tous de suivre aussi assidûment notre blog ! bisous à Léon ! :)

  • #8

    Célinou (vendredi, 23 avril 2010 21:24)

    jsuis trop jalouse.... moi aussi jveux bien viendre avec mon vélo peugeot cabossé!
    bisous

Dimanche 28 mars 2010

Bon alors fini de rigoler, nous on est là pour bosser. Et Pâques approchant à grands pas... on a travaillé dans une fabrique de chocolat. Attention ! De chocolat... DE LUXE. Enfin, DE LUXE Chocolate c'est le nom qu'ils se sont donnés, on n'est sûrs de rien, nous. Les avantages sont fort nombreux, surtout pour ceux qui connaissent un minimum Mallo : "huuumm le choooocooooolaaaaat........." (sourire béat). Bref, ça sent bon, ça brasse de tous les côtés dans d'énormes cuves pleines de chocolat, et on peut s'en mettre plein les poches (la bouche) quand Max a le dos tourné (sinon, gare ! ça gronde).


Le premier jour, on nous a mis tous les deux au coin "emballage", où on empaquête dans de la paille de papier un zoo complet : lapins, poules, canards, dinosaures, bisounours, hockeyeurs, lisa simpson, et autres joyeusetés du printemps. Le problème, majeur, est que le coin "emballage" est un milieu terriblement sexiste. Constitué de femmes robustes et fières, le groupe des emballeuses accueillent toute nouvelle jeune femme à coup de grands sourires et tapes dans le dos. Notre pauvre Max, de plus en plus barbu, en a subi immédiatement les conséquences : indifférence, regards en coin, voire accusations - Max emballerait mal les nounours, Max aurait les doigts qui chauffent... Bref, impossible pour lui de rentrer dans le joyeux clan des copines de l'emballage. Du coup, travaillant deux fois plus fort que toutes les autres, il a tout fait pour devenir l'Employée du jour. Résultat, dès le lendemain matin, il a été écarté ("promu", dit-il) à l'étage au-dessus, au coin des amandes enrobées. Et là... le bonheur. En contact direct avec la population autochtone (des petites mamies québécoises à l'accent à couper au couteau), Maxime a enfin pu s'épanouir et emballer des amandes enrobées le cœur en fête. Il reçoit moult cadeaux (une charlotte, des boules-quies, un gant blanc, etc). Encouragé et stimulé, voire nourri (par sa nouvelle meilleure amie, Madame Wan, qui le gave d'amandes enrobées), Maxime est rapidement devenu l'homme fort de la situation : porter les cartons, monter le monte-charge, emballer 1000 paquets dans la journée, réparer les machines folles, poser un seau par terre, plus rien de lui fait peur. En pleine débacle d'avant-Pâques, il devient omniprésent : le voilà même le dimanche en cuisine, à fabriquer lui-même les lapins en chocolat aux grandes oreilles, la terreur des chocolatiers, tellement ses oreilles sont fragiles ! Alain Lagroseille, le patron, l'appelle fiston en lui mettant la main sur l'épaule. C'est la consécration. Alain le supplie de revenir la semaine suivante. Max ne sait que répondre. Il voit Mallo exténuée au milieu de ses bottes de paille de couleur, elle qui ne souhaite plus qu'une chose : coller les smarties et les fleurs en sucre sur les lapinots. Mais Alain insiste : "Revenez la semaine prochaine !! ...Surtout toi, Maxime". Résultat : Max est revenu. Mallo fait la grasse mat.

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    amelie et sylvain (lundi, 29 mars 2010 08:40)

    20/20
    George Abidbul, la classe americaine (enfin quebecoise).

  • #2

    Stef (lundi, 29 mars 2010 16:12)

    Trop beau mon bof!!!!
    Vous avez vraiment de vivre des moments inoubliables.
    Profitez-en (moi en ce moment tu dois savoir que je suis un peu bloquée!!!!) .
    Mallorie, enchantée de te lire
    Bisous à tous les 2

  • #3

    ducanadapleinlesbottes (lundi, 29 mars 2010 17:24)

    C'est bien simple : la classe on l'a ou on n'la pas !
    Pour ce qui est de mon 'éviction' du département Emballage, comme Mallorie l'appelle, cela ne sait pas exactement passer comme cela. C'est simplement que la direction a tout de suite décelé le fort potentiel qui était en moi et je suis devenu l'homme à tout faire, celui à qui on peut confier toutes les missions, celui sur qui on peut compter en tous temps !

  • #4

    Agathe (mardi, 30 mars 2010 19:44)

    T'as vraiment été élu employé du mois? C'est quand même dingue, sachant que t'as dû manger une amande sur deux, me trompe-je? Enfin si je me trompe, mange-toi-z-en au moins une ;-) (j'ai découvert le smiley qui cligne de l'oeil l'air de dire:"ça te rappelle quelquechose, hein?")
    Gros bisous à tous les deux

  • #5

    Paulette (mardi, 30 mars 2010 20:24)

    Très agréables à lire toutes vos histoires, et sinon...les yeux des lapins en chocolat ils font trop trop peur ! Bisettes

  • #6

    Ben (mercredi, 31 mars 2010 22:17)

    La grande classe cet épisode !!!! Ça fait rêver, une vrai aventure! On se croirait dans une BD

  • #7

    Ben (mercredi, 31 mars 2010 22:19)

    Et ramenez-nous des amandes enrobées......

  • #8

    El Gayton (jeudi, 15 avril 2010 00:46)

    Bravo Max pour cette distinction (et cette promotion aussi). Le barbu du Vietnam dans son hamac ne peut pas en dire autant.
    J'aime beaucoup votre aventure du jour, je n'ai pas lu toutes les autres, mais je vais le faire!!! Bien la bise à vous 2!! Et à Alain Lagroseille bien sûr!

Vendredi 26 mars 2010

Max a encore trouvé un super endroit pour... se goinfrer d'hamburgers. En octobre dernier, nous étions déjà allés à La Paryse, un petit bar-snack rétro connu pour faire les meilleurs burgers de la ville, avec des ingrédients frais et vraiment bons. Simple, avec de vraies grosses frites croustillantes, c'est ça qu'on veut. L'ambiance est conviviale, on se sent comme chez de vieux amis que l'on retrouve. Et top du top, on nous prête des crayons pour colorier nos sets (au lieu de poiroter en salivant devant notre verre d'eau...). 

Alors défi à celui qui tenterait autant d'audace pour un "vulgaire" hamburger !


Mission encore accomplie pour Max, qui nous a dégoté... le Dépanneur le Pick up, à tout juste deux pas de chez nous. Le Pick Up est un commerce datant des années 50, racheté et transformé par une petite équipe (- parmi eux, la chanteuse d'un groupe de musique indie appelé Lesbians on Ecstasy... le nom donne l'ambiance). L'endroit est minuscule, à moitié "dépanneur" (mini supérette), à moitié snack, avec jeunes filles attablées au comptoir et cuisiniers anglophones à tatouages. L'endroit a vraiment su garder son âme et tout y est vivifiant, du burger délicieux à la musique rock, en passant par la déco rétro palmiers de Floride. Ce snack incarne un peu pour moi le charme de Montréal : une bouffe nord-américaine à base d'aliments simples qui rassasie et satisfait (oubliez les Macdo !), une faune multiculturelle et bilingue, une modernité patinée par le temps... un endroit où l'on s'y sent bien.

La Paryse
302, rue Ontario Est
, Centre-Sud / Montréal, QC
514 842-2040


Depanneur Le Pick-Up
7032 Waverly, Montreal, QC
514-271-8011

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Christelle (samedi, 27 mars 2010 14:14)

    Les énormes frites au premier plan , le hamburger derrière et Max prêt à à dévorer, cette photo fait plaisir à voir ! Tout ces lieux que vous découvrez ont l'air vraiment sortis d'un roman! Je suis heureuse de vous lire et j'apprécie l'écriture de Mallorie,toujours très vive et explicite.
    A vos futures dégustations ! ! !

  • #2

    Delf (dimanche, 28 mars 2010 12:41)

    Eh bah voilà c'est gagné j'ai faim !!! Je salive devant mon ordi et moi je n'ai ni crayon de couleur, ni set de table...
    EN tout cas, c'est chouette ça à l'air de bien se passer pour vous :ça fait plaisir de lire vos aventures.
    bisous tous les 2

  • #3

    Paulette (dimanche, 28 mars 2010 21:36)

    Hum, des photos de bouffe, tu sais que j'aime ça !!

  • #4

    ducanadapleinlesbottes (lundi, 29 mars 2010 01:49)

    Merci Christelle et Delf, écrire sur les hamburgers, c'est comme écrire de la poésie... paulette, on attend tes recettes sur ton blog a toi !

  • #5

    Paulette (mardi, 30 mars 2010 20:22)

    Oui oui, mais j'ai pas le temps en ce moment.
    Dans le mois d'avril mon père va faire des calamars farcis et je vais être son commis de cuisine car je veux apprendre la recette depuis longtemps...alors peut être qu'à ce moment là...

Lundi 22 mars 2010

     Le week-end dernier nous avons visité la capitale canadienne : Vancouver !! ... Ah non, ça c'était le sport... Montréal ? Non plus, on le saurait quand même... Toronto ? Non... AH ! Ottawa !! C'était ça. Nous sommes donc allés rendre visite aux Outaouais, et plus particulièrement à une copine de Mallo, Emily. Le centre est assez petit et très mignon, tout entouré de cours d'eau. Les principaux attraits touristiques tournent autour des monuments gouvernementaux, que nous avons pris longuement en photo, parce qu'on prend notre boulot de touriste à coeur. Et sinon, dans le désordre : shopping autour du marché, braquage du magasin "Sugar Mountain", virée au ciné pour la projection de films d'animation Oscarisés, soirée raclette chez les stagiaires de l'Ambassade, essayage de chemises de bowling, indigestion de milk shake à la vanille et / ou de brownie noyé sous le chocolat. Un chouette week-end, en somme !
Quelques photos...

Commentaires: 5 (Discussion fermée)
  • #1

    Emily S (mercredi, 24 mars 2010 15:41)

    Elles sont de toute beauté vos photos. Je vais vite venir vous voir à Montréal ! Mais genre super vite ! genre le weekend prochain ou le suivant ?

    BISOUS !

  • #2

    Emily S (mercredi, 24 mars 2010 15:50)

    OH flûte... j'oubliais les chats ...

  • #3

    Sylvain (jeudi, 25 mars 2010 11:56)

    Dis donc Max, pourquoi y a pas les photos des essayages de chemises de bowling ?

  • #4

    Sylvain (jeudi, 25 mars 2010 12:02)

    Encore moi.
    Max, photo 19, t'as mis discretement de la mescaline dans ton milk shake ?

  • #5

    Agathe (jeudi, 25 mars 2010 17:26)

    Ouh la la, et moi qui ne voulait pas gôuter, ça m'a donné faim tout ça. Et petite parenthèse: vous pouvez m'accepter sur Couch surfing? Gros bisous les chanceux (oui, je sais, il faut provoquer la chance!)

Jeudi 11 mars 2010

On commence à s'installer dans la ville : pour se déplacer, adios le métro, bye bye la marche à pied (ouf), et vive nos beaux vélos !!

On les a achetés chez lui, un jeune qui retape les vieux bicycles pour leur donner une seconde vie. De quoi nous plaire...

Nous avons aussi trouvé un appart ! Nous avons cherché loiiin loiiiin là-baaas un endroit sympa. Ouais ok en fait on a emmenagé chez nos Coachsurfeurs qui nous hébergeaient depuis notre arrivée. On est tellement gentils et Max a promis de faire la vaisselle + de laver tous les sols à la javel quatre fois par semaine. L'un de leur coloc (ils sont quatre) part à la fin du mois, alors on prend sa suite ! En attendant on a réammenagé la chambre qui leur servait de bureau. Du coup ce moi-ci nous sommes en coloc de six. Plus les deux gros chats. Heureusement l'appart est bien grand ! Mais il n'y a qu'une salle de bain (que les chats squattent pendant des heures, bon sang !). Le quartier est très chouette, juste à côté du marché, et nos hébergeurs/colocs toujours aussi gentils. Ils nous sortent un peu : on va écouter des chansonniers dans des "Boîtes à Marius" (des gars qui chantent dans des pubs, mais avec beaucoup beaucoup plus de succès qu'en France au moment des Coeur de loup et autres Je t'aime de Lara Fabian), on est invités à manger des tartares de pétoncles au coulis de framboise chez des inconnus, on disserte jusqu'à point d'heure à savoir si le québécois est une langue à part entière - mais pô que ce !, on se retape un karaoké jusqu'à 1H du mat - c'est donc vrai, les Québécois chantent sans scrupules du Céline Dion le coeur au ventre -, et on s'inscruste dans leur voiture pour faire des randonnées raquettes. Samedi nous sommes allés sur les quais du vieux port pour participer à une "soirée réconfortante", sponsorisée par le lait. Au programme pour se réconforter, donc : feux de bois, chants, théâtre et ciné de plein air (enroulés dans des couvertures), harmonica, jeux et tricot. Le tout servi avec des petits verres de lait ou de chocolat chaud. Sympa !!

 

...Bref, on fait notre trou...

Seul ombre au tableau : c'est le printemps. Snif.

Ah oui, et on n'a pas de boulot malgré notre bonne volonté et nos dizaines de C.V. distribués. Mais on n'a pas dit notre dernier mot !

 

Cliquez une seule fois sur les photos pour les agrandir.

Discover the playlist Mon vélo with Henri Dès
Commentaires: 9 (Discussion fermée)
  • #1

    Paulette (samedi, 13 mars 2010 01:46)

    Ah super pour l'appart, et puis pour les gros chats, pour les vélos...pour tout en fait ! J'espère que ça vous a un peu aidé à oublier le regrettable épisode de la boîte à lunch !

  • #2

    ducanadapleinlesbottes (samedi, 13 mars 2010 22:32)

    C'est vrai que l'episode surnomme dans les milieux : "le trauma de la boite a lunch", est assez dur a surmonter. Mais je pense qu'avec une pychotherapie suivie, ou au moins une bonne dose de chocolat, je parviendrais a oublier.
    Sympa de t'avoir croisee sur le 25/25 en tout cas!! :)

  • #3

    Paulette (dimanche, 14 mars 2010 15:40)

    ;) Et ouais !

  • #4

    agathe (dimanche, 14 mars 2010)

    Cool! Et ben, c'est le rêve dites donc. Des supers vélos avec des supers pneus, de la super neige, un super printemps qui s'annonce, des super sucettes au sucre d'érable, et du chocolat chaud en plus. Non mais c'est fou. Est-ce que vous avez une super luge?
    hé hé je vous ai bien eus là hein.
    Gros bisous

  • #5

    ducanadapleinlesbottes (jeudi, 18 mars 2010 01:57)

    Tu crois pas si bien dire... on a fait l'acquisition de deux paires de superbes raquettes high-tech en bois de cèdre du liban !
    Epatée, hein ?!

  • #6

    Christelle (samedi, 20 mars 2010 22:32)

    Trop contente de lire de vos nouvelles. Vos petites histoires et vos photos donnent envie de découvrir ce pays. Je vous souhaite plein de bonnes choses et d'aventures. Quelle chance ! ! ! Bisous de la famille Aktepe.

  • #7

    Paulette (dimanche, 21 mars 2010 23:23)

    On veut des nouvelles !!
    Au fait, j'ai utilisé une des places de ciné, j'ai vu Soul Kitchen, c'était sympatoche, en allemand en plus !
    Bisette

  • #8

    ducanadapleinlesbottes (lundi, 22 mars 2010 20:43)

    Merci pour vos petits mots gentils ! Les nouvelles vont arriver... En attendant, et dans la lignée de Soul Kitchen, on a testé de bons gâteaux dont vous pouvez retrouver la trace (de miettes) dans la rubrique "Botte de foin : Nos recettes". Hum miam slurp.

  • #9

    Claire (mercredi, 24 mars 2010 16:16)

    oh je veux venir ça a l'air fun

Vendredi 5 mars 2010

Résumé des deux derniers jours :

Mercredi : lecture de bd à la grande bibliothèque.

Jeudi : cinéma et visionnage d'un film pour enfants.

Héhé. Non, enfin oui, mais pas seulement... Bon ok, petit récapitulatif en 10 points :

 

1.  Nous avons - finalement - décidé de rester à Montréal (et pas à Québec). Et donc nous cherchons petit logement bien chauffé.

2.  On a filé des CV. Enfin, un.

3.  On a sagement visité le réseau de métro, en long, en large et en travers, et au final obtenu notre carte d'adhésion (un pass métro hebdo).

4.  Nous avons redécouvert l'arnaque des abonnements téléphoniques canadiens. Tu payes pour les appels reçus, tu payes les écoutes sur ton répondeurs, tu payes deux fois plus cher "à l'étranger" - c'est-à-dire le monde entier sauf Montréal, tu payes... TU PAYES, on a dit !!)

5.  Horreur et damnation. On s'est fait volé. Heure du crime : 13h 54. Lieu du délit : au poste internet, grande bibliothèque de Montréal. Objet dérobé : notre super boîte à lunch verte. Pas besoin de préciser que le reste de la journée fût d'une grande tristesse.

6.  On a bu une soupe au poulet sans poulet dans un Tim Horton's gay. Imaginez un Mac do avec plein de drapeaux arc-en-ciel encadrés dans la salle, des serveurs uniquement et complètement gays, et tout ce beau monde en train de dévisager longuement Max, et pas que le visage. La classe. Mais bon, faut pas déconner dans ces moments-là.

7.  Aaaah ouiiii, les Canadiens prennent leur teeemps !... Faut s'adapter...Ils sont très très gentils et rigolent ben fort. Dommage qu'ils ne comprennent pas quand je parle (et réciproquement).

8.  Ce midi, on a pique-niqué dans un parc tout enneigé. Il faisait froid. YEAAAAH !

9.  Et donc hier aprém, ciné en plein air, les pieds dans la neige, un chocolat chaud à la main, à l'occasion du Festival de films pour enfants. D'ailleurs, courant du mois de mars, s'enchaînent ou se cumulent le Festival du Court-Métrage, le Festival des Films d'art, sans parler du Festival du film étranger qui vient juste de se terminer. A croire qu'il n'y a qu'un seul mois. Après, on ferme !

10.  J'ai réapprivoisé les supermarchés canadiens, avec leur pot de yaourt de 750g, leurs briques de lait à 0,0001% de MG, et leurs légumes cellophanés à 50$ le kilo. D'ailleurs, la prochaine fois que je vais dans une soirée huppée, j'emmène mon plastique de mini-carottes.

 

Donc rien de bien fantastique ces deux jours, nous prenons nos marques, redécouvrons la ville, et subissons le décalage horaire (dodo à 20h15, réveil en fanfare à 5h par le grondement d'un ventre affamé). C'est la grande aventure, dans le grand nord. Enfin, bientôt.

 

Cliquez une fois sur les photos pour agrandir...

Commentaires: 3 (Discussion fermée)
  • #1

    Pipo ! (dimanche, 07 mars 2010 06:40)

    Gaf a tes fesses Max..

  • #2

    Emilie (Van der Put) (lundi, 08 mars 2010 22:30)

    Cool ce blog. Je vais suivre ça de près.
    Profitez bien Mallo & Max.

  • #3

    Paulette (mardi, 09 mars 2010 00:02)

    OH non, pas la boîte à lunch verte !!

Mercredi 3 mars 2010

Après quelques balades en avion, deux bouteilles de vin, et un gros dodo, nous sommes bien arrivés a Montréal ! Un petit tour au service d'immigration plus tard, et nous voici avec le visa en poche. Malheureusement pour mallo, il n'y a pas beaucoup de neige, mais il fait assez frisquet pour aller prendre une bonne soupe chez Tim Horton's !! Nous dormons en couchsurfing dans une super maison, chez des jeunes très sympas et deux gros chats. 

Programme des deux prochains jours : chercher des supers boulots. Sinon, viuoou, direction Québec.

Commentaires: 6 (Discussion fermée)
  • #1

    Agathe (mercredi, 03 mars 2010 21:08)

    Voici un petit commentaire affectueux.
    Après un super mercredi pluvieux, nous voici dans le bureau après avoir mangé une bonne soupe au potimarron. Malheureusement pour Pauline, il y avait du curry dans la soupe. Nous dormirons ici même, soit chez 3 filles très sympas.
    Programme des deux prochains jours: faire notre super boulot. Et après vioou, direction la soirée pizza chez Delf et David et Léon.

  • #2

    Emily (jeudi, 04 mars 2010 04:25)

    A ottawa ya de la neige Mallo ... plus qu'à Montreal où j'étais ce weekend ... Yen aura plus pour longtemps je crois par contre. Mais les jardins sont encore enneigés. Helas c'est vraiment un été très très très très très doux.

  • #3

    re-Emily (jeudi, 04 mars 2010 04:26)

    Je voulais dire hiver très doux (lapsus révélateur de comme il fait très doux !)

  • #4

    Claire (jeudi, 04 mars 2010 07:58)

    Il est chouette votre blog, il va occuper mes longues soirée d'hiver hihi

  • #5

    ducanadapleinlesbottes (jeudi, 04 mars 2010 18:29)

    Garde un peu de neige dans ton frigo Emy pour quand on arrive... ptét pas pour ce w-e, on étudie la qouestchionne.
    Agathe, tu devrais faire un blog !

  • #6

    Amelie (vendredi, 05 mars 2010 06:11)

    Contents de voir que vous etes bien arrives ! L'aventure commence, profitez-en !
    Et le blog est super chouette, on vous suivra...
    Sinon, Agathe, tu nous feras un reportage de la soiree pizza ? Ca m'interesse aussi !
    bises a tous les deux

Départ...

... imminent !
Alors let's go!